Le bitcoin est de plus en plus populaire et il s’immisce progressivement dans notre quotidien. Cependant, il est souvent incompris, ce qui explique sa notoriété injuste dans les médias. De ce fait, beaucoup de gens sont mal informés sur ce qu’est réellement Bitcoin, sur la création de Bitcoin ou sur le fonctionnement de Bitcoin.

Il n’y a rien de mal à cela, bien sûr. C’est une nouvelle technologie et les informations à son sujet ne peuvent provenir que de votre propre initiative, vu qu’aucune école ne l’enseigne. Cela dit, nous sommes heureux de vous compter parmi nos lecteurs, car nous faisons de notre mieux pour éduquer à ce propos !

Dans cet article, nous vous fournirons toutes les informations de base sur Bitcoin, ce qui vous permettra de mieux comprendre pourquoi cette technologie est si intéressante.

Allez!

 

TABLE DES MATIÈRES

Qu’est-ce que le Bitcoin?

Bitcoin a été créé en 2008 par une personne ou une organisation mystérieuse sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto. Son identité est encore inconnue, et elle le restera probablement pour toujours.

L’idée initiale de la crypto-monnaie Bitcoin a été publiée par Satoshi dans un article scientifique intitulé Bitcoin : un Système de Paiement Électronique en Pair-à-Pair. Il résume ce qui suit:

Une version purement pair-à-pair de l’argent électronique permettrait aux paiements en ligne d’être envoyés directement d’une partie à une autre sans passer par une institution financière. Les signatures numériques constituent une partie de la solution, mais les principaux avantages sont perdus si un tiers de confiance est toujours nécessaire pour éviter le problème de doubles dépenses. Nous proposons une solution au problème de la double dépense en utilisant un réseau p2p (pair-à-pair). Le réseau horodate les transactions en les hachant dans une chaîne continue de preuves de travail basées sur le hachage, formant ainsi un enregistrement qui ne peut être modifié sans refaire la preuve de travail. La chaîne la plus longue sert non seulement à prouver la séquence d’événements observés, mais elle prouve également que cela provient du plus grand pool de ressources de mining. Tant qu’une majorité de la puissance de calcul est contrôlée par des nœuds qui ne coopèrent pas pour attaquer le réseau, ils généreront les plus longues chaînes et devanceront les attaquants. Le réseau lui-même nécessite une structure minimale. Les messages sont diffusés au mieux, et les nœuds peuvent quitter et rejoindre le réseau à leur guise, en acceptant la plus longue chaîne de preuves de travail comme preuve de ce qui s’est passé pendant leur absence.

L’abrégé ci-dessus use de plusieurs termes scientifiques. Examinons donc Bitcoin dans un langage plus terre-à-terre.

Bitcoin est une monnaie numérique décentralisée car le système fonctionne sans banque centrale ni administrateur unique. La valeur et l’offre de cette monnaie numérique sont régies par les utilisateurs eux-mêmes. En un sens, c’est une monnaie qui appartient vraiment au peuple.

Bitcoin est une crypto-monnaie car c’est une devise numérique qui sert de moyen d’échange, où la cryptographie est utilisée pour sécuriser des transactions financières, contrôler la création d’unités supplémentaires (nouvelles pièces) et vérifier les transferts de fonds.

Bitcoin est un système open source. Ainsi, personne ne le possède et tout le monde peut l’utiliser et participer à son développement.

Bitcoin permet de se passer d’au moins un type d’intermédiaire: les établissements bancaires. Supposons que vous deviez transférer 1 000 EUR de Slovénie à vos parents en Allemagne. L’argent passe par une banque en Slovénie et des frais sont facturés pour le traitement du virement. La banque allemande de vos proches facture également des frais supplémentaires. L’ensemble du processus peut durer plusieurs jours, notamment lorsque vous envoyez de l’argent dans un pays utilisant une autre devise.

L’écosystème Bitcoin ne dispose d’aucune institution centralisée chargée de percevoir des frais. De plus, les transactions peuvent être traitées en quelques minutes, même si vous envoyez des fonds à l’autre bout du monde. En effet, Bitcoin n’a pas de frontières.

On sait maintenant que les institutions bancaires ont des frais élevés, et disposent de délais variables ainsi que de certaines restrictions géographiques. Mais ce n’est pas tout. Par exemple, à tout moment, les banques peuvent geler les comptes de leurs clients, et parfois sur de mauvaises bases. Ce pouvoir est-il légitime ?

Vous avez sans doutes remarqué que Bitcoin a été créé peu après la crise financière de 2008. Certaines personnes pensent même que la crise a contribué à susciter l’idée d’une monnaie décentralisée et a été l’une des principales raisons de l’émergence du Bitcoin. Ce n’est pas une idée si farfelue, car Bitcoin représente l’un des futurs possibles de notre système monétaire.

 

Qu’est-ce que le Bitcoin: Les bases

Le bitcoin est une monnaie complètement numérique. Il peut être utilisé pour divers types de transactions, paiements en ligne, transferts internationaux à bas prix, etc.

En bref, il s’agit de la première adoption généralisée d’un système de paiement qui n’est contrôlé par aucun gouvernement.

Les organisations gouvernementales et les banques impriment ou génèrent quasiment indéfiniment de la nouvelle monnaie (EUR, USD, GBP, etc.), tandis que Bitcoin dispose d’un stock limité de 21 millions de pièces. À l’heure actuelle, environ 17,5 millions de pièces ont déjà été créées, et le dernier Bitcoin devrait être miné vers 2140.

L’abréviation communément acceptée de Bitcoin est BTC. Un bitcoin peut être divisé en 8 décimales et la plus petite unité est officieusement appelée satoshi. Cela représente cent millionième d’un bitcoin ou 0,00000001 BTC.

Suivez le cours actuel du Bitcoin ici.

 

Qu’est-ce que le Bitcoin: Qu’est-ce que la blockchain?

Alors, comment fonctionne Bitcoin? Dans ce chapitre, nous examinerons plus en détail la technologie de la blockchain.

Chaque transaction sur le réseau Bitcoin est enregistrée sur ce qu’on appelle la blockchain. Il s’agit d’un grand registre public (essentiellement une liste de toutes les transactions) qui est sécurisé et mis à jour par des milliers de mineurs dans le monde (voir plus bas sur le mining). Toutes les transactions sont anonymes et peuvent être consultées par quiconque le souhaite.

Comment sont créés les Bitcoins? Découvrez-le dans les deux prochains chapitres.

 

Qu’est-ce que le Bitcoin: Qu’est-ce que le mining de Bitcoin?

bitcoin coin

Le bitcoin est créé par des ordinateurs qui participent à la gestion d’une grande base de données (ou registre). Ces ordinateurs vérifient et valident les transactions Bitcoin et sont récompensés par de nouveaux Bitcoins lorsqu’ils valident l’ajout d’un nouveau bloc à la blockchain. Ce processus s’appelle le mining (ou minage) et les ordinateurs sont les fameux mineurs.

Le mining est un système de consensus distribué. Il est utilisé pour valider les transactions bitcoin en attente d’être incluses dans la blockchain. C’est ainsi qu’un classement chronologique des transactions est réalisé et que la neutralité du réseau est protégée.

Des règles de chiffrement strictes empêchent toute modification car chaque bloc contient un enregistrement des dernières transactions et une fonction mathématique spéciale qui pointe vers le bloc précédent de la blockchain.

Toute tentative frauduleuse ou malveillante visant à modifier des données du bloc entraînerait l’invalidation de tous les blocs suivants. Vous ne pourrez jamais ajouter un tel bloc à la blockchain car le consensus ne serait pas atteint.

Les individus ne peuvent pas influencer la blockchain ni remplacer des parties de la chaîne dans l’espoir de manipuler des transactions. Cela garantit que les transactions enregistrées restent définitivement dans la blockchain et ne peuvent pas être modifiées par la suite.

 

Comment on crée du Bitcoin?

Maintenant que nous cernons mieux la technologie de la blockchain, nous pouvons examiner de plus près le processus de création des nouveaux Bitcoins.

Un nouveau bloc est ajouté à la blockchain toutes les 10 minutes. Les mineurs les plus performants se voient attribuer les Bitcoins nouvellement créés. Comprenez ici que la récompense n’est jamais attribuée à une seule personne, car personne au monde n’a une puissance de calcul suffisante pour résoudre les opérations mathématiques complexes nécessaires pour générer un bloc. Plus le nombre de mineurs est élevé, plus le réseau est sécurisé.

De ce fait, les mineurs collaborent et regroupent leur puissance de calcul dans des « mining pools« . La récompense est ensuite distribuée proportionnellement au travail effectué (ceux qui ont une plus grande puissance de calcul reçoivent un prix plus élevé).

La récompense est divisée par deux tous les 210 000 blocs. Initialement, les mineurs ont été récompensés par 50 Bitcoins. En 2012, le prix a été divisé par deux pour la première fois (à 25 Bitcoins). La deuxième fois a suivi en 2016. Nous en sommes actuellement à 12,5 Bitcoins. La prochaine division par 2 est prévue pour mai 2020.

Le prix est divisé par deux tous les quatre ans approximativement. Ce laps de temps est calculé en multipliant dix minutes (temps moyen pour un nouveau bloc) par 210 000 (nombre de blocs nécessaires pour obtenir la réduction de moitié). En tant que fan de sport, c’est avec humour que je constate que cet événement a lieu la même année que les Jeux Olympiques d’été.

L’essentiel étant : plus il y a de mineurs, plus le réseau est sûr, mais cela provoque également une augmentation de la difficulté de minage. En effet, le système garantit que le bloc est ajouté toutes les 10 minutes (et pas plus tôt ou plus tard).

 

Quelles sont les valeurs fondamentales de Bitcoin?

Pour mieux comprendre les avantages de Bitcoin, nous pouvons également examiner les principales valeurs de Bitcoin qui peuvent être résumées dans les trois points suivants.

  1. Décentralisation: résoudre le problème de double-dépense (les transactions ne peuvent pas être dupliquées, ce qui empêche la création infinie de nouvelles pièces).
  2. Offre limitée: il n’y aura jamais plus de 21 millions de Bitcoins (L’offre est prévisible et la demande augmente).
  3. Cryptographie: il est impossible de connaître les détails de l’expéditeur et du destinataire (les transactions sont anonymes).

Expliquons chaque point plus en détail…

 

Qu’est-ce que le Bitcoin: Décentralisation

Pour bien saisir le fonctionnement de Bitcoin, il est essentiel de comprendre ce qu’est un réseau décentralisé. Le concept de décentralisation a déjà été décrit ci-dessus, mais nous pouvons l’examiner d’un autre point de vue. Lorsque vous visitez votre navigateur Web et que vous tapez «www.google.com», votre ordinateur entame une conversation avec les serveurs Google. Le navigateur vous montre alors divers résultats de recherche. Si les serveurs de Google n’étaient pas disponibles pour une raison quelconque, vous ne pourriez pas voir ces résultats. En effet, les données sont stockées dans un réseau centralisé.

Dans un réseau décentralisé, nous pouvons éviter de tels inconvénients.

 

Qu’est-ce que le Bitcoin: Offre limitée

On peut expliquer le principal avantage d’une offre limitée avec le concept de l’offre et de la demande. Les gens attribuent toujours une valeur plus élevée à des choses rares, ce qui signifie qu’une offre plus petite conduit généralement à une demande plus élevée et donc à un prix plus élevé. La valeur de Bitcoin est donc liée à sa rareté, tout comme des voitures de collection (anciennes) ou des pierres précieuses.

Bitcoin est construit sur le même concept puisque son offre est limitée à 21 millions de pièces, et il n’y en aura jamais plus.

 

Qu’est-ce que le Bitcoin: Cryptographie

Bitcoin utilise la cryptographie (technique de communication sécurisée ou chiffrée) pour convertir les données de transaction. L’un des dispositifs historiques les plus célèbres en matière de communication cryptographique est Enigma, utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale.

Contrairement à Enigma, qui fût un échec vu que les alliés ont réussi à trouver une solution pour décoder les messages, la cryptographie de Bitcoin est inviolable. Du moins pour le moment, même si on s’attend à ce qu’il en soit ainsi pendant longtemps, à moins d’un bond imprévu de la puissance de calcul (les ordinateurs quantiques peuvent constituer une menace, mais ils sont loin de devenir une réalité de si tôt).

L’algorithme de cryptographie utilisé dans Bitcoin est issu de la cryptographie sur les courbes elliptiques.

Cela pourrait aussi s’appeler la cryptographie de clés publiques et privées. Cette technologie vous permet de prouver la propriété de votre portefeuille Bitcoin avec une paire de clés de chiffrement: une clé privée et une clé publique.

Une combinaison de ces clés engendre une signature numérique. L’utilisation de cette cryptographie a pour principal objectif de créer une référence numérique sécurisée de l’identité de l’utilisateur.

L’identité du titulaire du portefeuille repose donc sur la possession d’une combinaison de clés de chiffrement privées et publiques. Les signatures numériques prouvent la propriété de vos actifs et vous permettent de les contrôler.

Un portefeuille Bitcoin est toujours composé de deux parties:

  • La première partie est l’adresse publique (ou clé publique). C’est comme une adresse e-mail et vous pouvez la partager librement avec d’autres personnes.
  • La deuxième partie est la clé privée. C’est comme un mot de passe que vous ne devez jamais révéler publiquement.

Semblable à une signature manuscrite, la signature numérique est utilisée pour vérifier l’identité et prouve la propriété d’un portefeuille particulier. De plus, votre identité réelle reste anonyme, car les autres personnes n’ont besoin que de votre clé publique si elles souhaitent vous envoyer du Bitcoin.

Dans le cas de Bitcoin, les signatures numériques sont une fonction mathématique qui correspond à un portefeuille donné. Si vous associez une signature numérique à une transaction, personne ne peut prétendre que cette transaction provient réellement de votre portefeuille.

Une clé privée est utilisée pour chiffrer les transactions, tandis que la clé publique sert à déchiffrer une transaction. Par conséquent, nous devons le répéter : la clé privée doit toujours être en sécurité. La clé publique est destinée à être partagée avec des tiers et garantit que vous êtes le propriétaire de l’adresse pouvant recevoir des fonds. L’expéditeur chiffre la transaction avec sa clé privée, qui ne peut être déchiffrée que par le destinataire avec la clé publique de l’expéditeur.

 

Qu’est-ce que le Bitcoin: Comment acheter du Bitcoin

Il y a bien des options pour acheter du Bitcoin. La méthode la plus pratique pour les débutants consiste certainement à acheter via un échange en ligne (Bourse Bitcoin).

S’il s’agit d’un échange réglementé sous licence, vous devrez alors utiliser votre nom, votre adresse et un passeport ou une carte nationale d’identité. Je recommande Kriptomat car la plateforme est facile à utiliser, fiable et accepte différents modes de paiement.

Une autre alternative consiste à utiliser un guichet automatique (ATM Bitcoin). C’est une méthode d’achat instantané et vous pouvez rester plus anonyme. Vous devez néanmoins justifier votre identité au-delà d’un certain montant. Vous pouvez utiliser le guichet automatique pour vendre ou acheter des bitcoins directement en espèces ou avec une carte de crédit.

Cette méthode est moins pratique puisque vous devez avoir la chance de disposer d’un ATM bitcoin à proximité de votre localisation.

Lisez notre article sur Comment acheter du Bitcoin si vous souhaitez plus d’informations.

 

Qu’est-ce que le Bitcoin: Que pouvez-vous payer avec Bitcoin?

Vous pouvez utiliser Bitcoin pour acheter et vendre des biens ou des services.

Par exemple, il y a de fortes chances pour qu’un jour, vous puissiez parcourir le monde avec Bitcoin, car vous n’avez besoin que d’une seule monnaie. Imaginez un jour pouvoir voyager sans argent dans vos poches. Ou même, la possibilité de traverser un pays sans changer de devises. Vous pourrez utiliser Bitcoin depuis n’importe quel appareil, partout dans le monde.

Même si vous perdez votre portefeuille physique, Bitcoin est toujours là pour vous; stocké en toute sécurité dans votre portefeuille numérique. Par conséquent, le bitcoin est l’un des moyens de paiement les plus pratiques lorsque vous voyagez. Vous pouvez utiliser bitcoin pour acheter des billets d’avion, louer des voitures et séjourner dans des hôtels. Sans compter les pizzas, les lamborghinis et les propriétés immobilières, bien sûr. Voyons comment nous pouvons le faire.

Vous pouvez utiliser Kriptomat comme votre compte en banque personnel, au quotidien ou lorsque vous êtes en déplacement. Vous pouvez ensuite utiliser vos fonds en crypto-monnaies comme bon vous semble; les envoyer sur votre portefeuille privé, à vos proches, ou vers d’autres services.

Qu’est-ce que le Bitcoin: Une infographie

Infographic-sto-je-Bitcoin

 

Conclusion

Bitcoin représente une révolution dans le système monétaire, et la technologie est encore très jeune. C’est une monnaie numérique et un système de paiement. Les transactions n’ont pas besoin d’un intermédiaire et de plus en plus de traders l’acceptent tous les jours.

Le créateur de Bitcoin, Satoshi Nakamoto, reste anonyme, mais son identité importe peu. Son idée a emergé et a perduré, Bitcoin est bel et bien ancré dans notre quotidien, et sa popularité ne cesse d’augmenter.

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions! ?