NEW FEATURE! You can now use your credit card to buy cryptocurrencies! Read more here

Le monde se familiarise de plus en plus avec l’existence de Bitcoin, et bien qu’il ait déjà 10 ans, on peut toujours affirmer qu’il s’agit d’un marché de niche. En effet, même parmi les personnes qui tradent régulièrement du Bitcoin, rares sont celles qui comprennent vraiment la technologie qui le fait fonctionner.

Jusqu’à aujourd’hui, les crypto-monnaies ont été massivement utilisées à des fins spéculatives. Beaucoup de personnes sont là pour faire des profits, sans forcément se soucier des autres aspects de la crypto-sphère. Le trading de crypto-monnaie est une activité intéressante qui nécessite quelques connaissances techniques, mais nous sommes intimement convaincus qu’il est primordial de connaître les bases de la technologie qui régit leur fonctionnement. L’opinion publique est mitigée concernant le bitcoin et les crypto-monnaies en général, mais si il y a bien une chose qui peut lever ces doutes et ces incertitudes, c’est bien l’apprentissage, la pédagogie, et l’initiation aux bases de cette nouvelle technologie. 

C’est pourquoi nous parlerons du minage de Bitcoin (ou Bitcoin mining) dans cet article. Nous expliquerons de façon simple en quoi consiste le mining et comment miner des crypto-monnaies. Dans l’espoir de vous apprendre de nouvelles notions de la crypto-sphère, nous vous souhaitons une très bonne lecture !

 

Table des Matières

Qu’est-ce que le minage de crypto ?

Nous commencerons par définir le concept de minage (ou mining) en règle générale, et pour une lecture plus facile, nous allons diviser le sujet en plusieurs parties synthétiques. Nous serons amenés à évoquer des concepts tels que les monnaies numériques, la blockchain, la décentralisation, la cryptographie, le minage, les mineurs, et enfin les pools de minage.

Le minage est un système de consensus distribué. Cela signifie qu’un grand nombre de personnes dans le monde participent à la maintenance du réseau Bitcoin. Minage est un terme utilisé pour décrire le processus consistant à valider des transactions qui attendent d’être incluses dans la Blockchain, terme qu’on traduirait littéralement par “Chaîne de blocs”.

Au cours de ce processus de minage, les transactions sont validées dans un ordre chronologique. Lorsqu’une transaction est confirmée avec succès, cela veut dire qu’elle a été intégrée dans la Blockchain, figurant alors dans un bloc qui respecte des règles de chiffrement très strictes. Ces règles sont vérifiées et les transactions validées par des mineurs du monde entier. Aucune autorité gouvernementale n’est impliquée dans ce processus, ce qui protège la neutralité du réseau Bitcoin.

Faisons une brève comparaison avec le système traditionnel de monnaie électronique, celui des cartes bancaires, des paiements sans contacts … Lors de vos transactions, chaque paiement est vérifié et enregistré par la société dont le nom figure sur votre carte (par exemple, MasterCard ou Visa). Nous vous laissons imaginer le nombre de transactions quotidiennes traitées par ces sociétés. Réalisez-vous que toutes ces transactions, qui contiennent des informations sensibles, sont en réalité enregistrées dans des systèmes privés et centralisés ?

Qu’en est-il du Bitcoin ? Et bien, il n’a pas d’organe central qui confirme les transactions. Ce travail est effectué par les mineurs du réseau Bitcoin. Par ailleurs, le mineur dispose d’un autre rôle : Le processus de minage inclut également la création de nouveaux Bitcoins !

Mais alors, pourquoi nomme-t-on cela minage ? D’où provient ce terme ?

how to mine bitcoins

Le procédé consistant à créer de nouveaux Bitcoins s’appelle le “minage” en raison de son parallèle avec l’exploitation de l’Or. Dans les deux cas, il est nécessaire de fournir une quantité importante de travail et d’énergie pour produire/extraire un actif de grande valeur. N’hésitez pas à consultez notre article évoquant ce parallèle : https://kriptomat.io/fr/crypto-monnaies/bitcoin/une-histoire-dor-bitcoin/  

 

Miner du Bitcoin : Les bases

Tout le monde sait plus ou moins comment on procède pour chercher, trouver et extraire de l’or dans la nature. Il s’agit là d’une certaine quantité de travail pour récupérer la précieuse matière première, tant convoitée par les orpailleurs et les chercheurs à travers le temps. En ce sens, le Bitcoin n’est pas si différent, car même si il s’agit d’un actif immatériel, il existe bien un procédé qui prend du temps, et qui consiste à “extraire”, “créer”, ou “miner” des nouvelles pièces dans cet univers numérique.

La quête de l’or est une activité rentable et représente un intérêt économique. Bien que l’extraction d’une once d’or soit coûteuse (Main d’oeuvre, équipements, temps …), sa valeur sur le marché est suffisamment élevée pour l’amortir.

Bitcoin est similaire à cet égard, mais il existe tout de même des différences en comparaison à l’extraction de l’or. Les mineurs découvrent de nouveaux Bitcoins à des degrés de difficulté et de consommation d’énergie prédéterminés et croissants.

Il y a un intérêt économique lorsque les coûts associés au minage de Bitcoin (électricité, matériel informatique) sont inférieurs à la valeur de la récompense.

De quel genre de récompense parlons-nous?

 

Minage de Bitcoin : Revenus et rentabilité

Les mineurs les plus performants sont récompensés par de nouveaux Bitcoins s’ils ajoutent avec succès un nouveau bloc à la blockchain.

De nos jours, le prix n’est jamais reçu par un seul individu, car personne dans le monde ne dispose de suffisamment de puissance de calcul pour résoudre les opérations mathématiques complexes nécessaires au succès d’un bloc.

Les mineurs fusionnent donc dans des «pools miniers» et collaborent en groupant leurs puissances de calcul. Le prix est ensuite distribué proportionnellement au travail fourni. Ceux qui ont une plus grande puissance de calcul reçoivent ainsi une récompense plus élevée.

La récompense est divisée par deux tous les 210 000 blocs. Au moment de la rédaction de cet article, le Bitcoin block height, qu’on traduirait par hauteur de bloc, s’élève à 567 000. Cela signifie que toute la blockchain de Bitcoin s’élève à 567 000 blocs.

Chaque bloc est chronologiquement lié au précédent (le plus ancien) de la chaîne jusqu’au bloc original Genesis.

Les mineurs ont été initialement récompensés avec 50 Bitcoins, et en 2012, la récompense a été réduite de moitié à 25 Bitcoins. La plus récente réduction de moitié a eu lieu en 2016, jusqu’à celle d’aujourd’hui, où la récompense est de 12,5 Bitcoins. La prochaine réduction de moitié est prévue pour mai 2020. Cela se produira sur le bloc 630 000. Vous pouvez surveiller le compte à rebours ici.

De ce fait, la récompense est divisée par deux environ tous les quatre ans. Nous pouvons facilement calculer ce délai en multipliant dix minutes (temps moyen pour un nouveau bloc) par 210 000 (nombre exact de nouveaux blocs nécessaires pour un événement de division de moitié). Fait intéressant, les épreuves de réduction de moitié coïncident avec les Jeux olympiques d’été.

 

Minage Bitcoin : Sécurité et difficulté

Plus le nombre de mineurs est élevé, plus le réseau est sécurisé, ce qui élimine la possibilité que quiconque manipule le réseau et ses actifs.

L’inconvénient est qu’une augmentation du nombre de mineurs induit également une augmentation de la difficulté de minage(et une diminution de la rentabilité). Il s’agit d’une mesure relative de la difficulté pour trouver un nouveau bloc. En gros, la difficulté est ajustée en fonction de la quantité de puissance de calcul distribuée sur le réseau des mineurs.

Cet ajustement garantit qu’un bloc est toujours ajouté à la blockchain toutes les 10 minutes environ (et pas plus tôt ou plus tard sachant que le nombre de mineurs est variable).

En théorie, une difficulté plus élevée signifie un bénéfice inférieur pour les mineurs. Ainsi, la récompense est distribuée à un plus grand nombre de personnes, et elle est de ce fait plus petite. Ce n’est donc pas un gros problème si le prix du Bitcoin est plus ou moins élevé, si les mineurs ont accès à de l’électricité bon marché ou gratuite. 

N’hésitez pas à visualiser le cours actuel des cryptomonnaies.

Il peut arriver que la récompense issue du mining ne couvre pas les coûts liés au matériel et à l’électricité. Dans ce cas, la plupart des personnes poursuivent leurs activités, principalement parce qu’elles croient que Bitcoin aura une valeur beaucoup plus grande à l’avenir.

Pour conclure ce paragraphe, rappelez-vous que le mining consiste à vérifier et valider des transactions, et également à créer de nouveaux bitcoins.

 

Comment miner des cryptomonnaies ?

Maintenant que vous avez une meilleure idée de ce qu’est le minage de crypto, vous pourriez être tenté. Dans ce chapitre, nous parlerons du matériel informatique et des procédures nécessaires pour démarrer une activité de minage à domicile. Alors à vos pioches !

 

Matériel informatique pour le minage de cryptomonnaies

La première étape pour commencer à miner du Bitcoin consiste à investir dans du matériel approprié, c’est le facteur le plus important. 

En principe, n’importe qui peut miner des crypto-monnaies. Il suffit d’exécuter un logiciel spécifique au minage sur votre ordinateur, et le tour est joué. Mais il est peu probable que vous réalisiez des profits intéressants sans recherches au préalable.

Au cours des premières années d’existence du Bitcoin, il suffisait d’utiliser des ordinateurs domestiques ordinaires et des cartes graphiques grand public. Cela a bien changé depuis, et cette solution est devenue largement inefficace depuis quelques années. L’essor des «circuits intégrés spécifiques à une application» (ASIC), qui sont beaucoup plus efficaces et compétitifs, a en grande partie contribué à ce changement. Ils effectuent uniquement des types spécifiques d’opérations de calcul requises pour le minage de cryptomonnaie. Mais il s’agit-là d’appareils extrêmement bruyants et très chauds qui ne conviennent guère aux environnements domestiques.

Ethereum a gagné en popularité en 2016 et en 2017, car il a permis de réaliser d’importants bénéfices à l’aide d’ordinateurs domestiques, combinés à un marché en croissance et à un prix unitaire qui augmente rapidement.

bitcoin blockchain

Une estimation approximative de la quantité totale de puissance de calcul dans le réseau Bitcoin. On peut voir une énorme augmentation en 2017 et 2018, la croissance continue pour 2019 et 2020. L’efficacité du matériel de minage est généralement affichée en unités appelées «Tera Hash par seconde» ou TH / s. Cette mesure indique combien de milliards (1012) d’opérations informatiques sont effectuées chaque seconde (La puissance de calcul). En théorie, c’est une donnée essentielle qui devrait vous intéresser lors de l’achat de votre matériel pour miner du Bitcoin. Source du graphique: https://www.blockchain.com

 

Pools de minage (Mining pools)

Les mineurs ont vite compris qu’ils pouvaient facilement augmenter leurs profits en combinant plusieurs GPU. Ainsi, des fermes de minage géantes ont commencé à voir le jour dans des régions où l’accès à l’électricité et à l’équipement informatique est bon marché. Ces fermes ont fait beaucoup de millionnaires. Certaines sociétés de mining ont même externalisé leur puissance de calcul en la louant à des consommateurs (Cloud mining).

Compte tenu de la popularité croissante du minage de Bitcoin, certaines personnes ont également commencé à se grouper dans ce qu’on appelle des pools de minage, ce qui accroît les chances de recevoir une récompense.

mining bitcoins

Une ferme d’ASICs typique – Ce sont des dispositifs conçus pour une forme de calcul spécifique. Dans ce cas, ils sont utilisés pour le minage de cryptomonnaies. Les fermes de ce type se trouvent le plus souvent dans des pays asiatiques en raison de la grande quantité de produits électroniques bon marché, et également dans les pays nordique en raison du temps plus froid et donc plus accueillant pour du matériel qui chauffe, ce qui réduit également les coûts.

 

Comment débuter le minage de  cryptomonnaies ?

Maintenant que nous savons que le minage de cryptomonnaie demande un équipement qui utilise un minimum d’électricité, nous recherchons toujours la meilleure combinaison entre prix et performance.

Si vous décidez de commencer à miner des cryptomonnaies, vous devez d’abord réaliser que cela peut-être difficile à cause du prix de l’électricité. On appelle cela le minage en solo. En réalité, il est plutôt recommandé de rejoindre un pool de mining, ou une communauté qui combine sa puissance de minage.

D’où le terme “pool” provient-il ? Laissez-nous vous expliquer cela avec un exemple. Si la puissance d’un ordinateur était de l’eau, alors voyez le réseau Bitcoin comme un large océan. Les gens qui exploitent beaucoup d’eau auront une meilleure chance de trouver quelque chose et recevoir une récompense. Chaque personne dispose donc d’un petit peu d’eau. Finalement, il vaut mieux se regrouper pour créer un plus grand espace d’eau, qu’on appelle donc un “pool” en anglais, autrement dit, une grande piscine au milieu de ce large océan. Si le “pool” reçoit un prix, il sera redistribué proportionnellement à la quantité d’eau apportée par chaque individu au sein du groupe. Les pools de minage sont donc conseillés pour les débutants. Mais il faut faire attention lors du choix du pool et aller vers ceux qui sont reconnus. Vous aurez besoin d’un logiciel spécialisé qui n’est pas forcément facile d’utilisation, mais qui est généralement accompagné de tutos. Un bon bagage technique est requis pour mettre en place ce logiciel, ce processus est prévu pour ceux qui ont un minimum d’expérience. N’hésitez pas à consulter ce lien si vous êtes davantage intéressé par le minage de cryptomonnaies.

how does bitcoin mining work

Cette installation s’appelle un RIG, il s’agit d’une installation sérieuse pour miner des cryptomonnaies. Nous pouvons voir huit cartes graphiques, deux alimentations et une carte mère. Ce sont tous des composants grand public que vous pouvez trouver dans votre ordinateur.

 

Récompenses pour le minage de cryptomonnaies

Une fois que vous avez configuré le matériel et les logiciels dédiés au minage de Bitcoin, vous êtes prêt pour vous lancer et encaisser vos premiers gains ! Voilà comment cela se déroule.

Les paiements sont principalement effectués en Bitcoin, car il s’agit de loin de la crypto-monnaie la plus répandue au sein de la communauté.

Vous savez probablement déjà que Bitcoin ne peut pas être stocké sur votre compte bancaire, vous aurez donc besoin d’un portefeuille numérique Bitcoin (Un Wallet). Permettez-nous de vous rappeler que Kriptomat met à votre disposition un portefeuille Bitcoin, où vous pouvez stocker vos devises mais aussi les échanger contre des Euros.

Vous devez faire très attention lorsque vous choisissez un portefeuille. Les transactions en bitcoins sont irréversibles, personne ne devrait donc avoir accès à vos clés privées.

Un portefeuille Bitcoin est toujours composé de deux parties. La première partie est la clé publique du portefeuille (également appelée adresse publique), qui peut être partagée avec d’autres. La deuxième partie est une clé privée, qui ne doit jamais être révélée publiquement.

Les wallets sont divisés en deux catégories de base :

  • Hot walletsPortefeuilles chauds, constamment connecté à Internet,
  • Cold walletsPortefeuilles froids, non connecté à Internet,

and 4 sous-catégories :

  • Wallets Matériel
  • Wallets Papier
  • Wallets en ligne
  • Wallets Logiciels

Nous recommandons les portefeuilles tels que Ledger et Trezor, mais n’hésitez pas à consulter le blog de Kriptomat pour plus d’informations sur les portefeuilles de crypto-monnaies.

 

Minage de cryptomonnaies : Consommation énergétique

Comme tout système de paiement, le minage de crypto-monnaies a un prix. Dans ce cas, il s’agit de la consommation énergétique. L’équipement de mining fonctionne en permanence et à pleine puissance. De plus, une énorme quantité d’énergie est perdue sous forme de chaleur supplémentaire. En conséquence, de nombreuses grandes fermes de minages sont implantées dans les pays du nord, où il est plus facile de réduire le coût de l’électricité associé au refroidissement.

Il est difficile d’évaluer avec précision l’impact du mining de Bitcoin sur notre environnement. Des études anciennes ont tenté de démontrer que le minage de Bitcoin était plus coûteux et moins écologique que l’exploitation aurifère, mais ces estimations semblent avoir été exagérées.

Un nouveau rapport, publié par CoinShares à la fin de 2018, suggère que le minage de cryptomonnaie est bien plus respectueux de l’environnement que ce que l’on pensait. Selon leur rapport, la grande majorité des zones de mining est alimentée par des sources d’énergie renouvelables. Ils estiment ainsi que miner du Bitcoin est plus écolo que les autres industries à grande échelle.

 

Minage de cryptomonnaies : Conclusion

Nous vivons certainement dans une époque fascinante. Beaucoup de gens investissent du temps, de l’argent et de l’énergie afin de miner des actifs numériques, qui ne sont finalement que des 0 et des 1 sur un écran. Nous pensons qu’il s’agit d’une évolution humaine et sociétale naturelle, qui s’est faite grâce au progrès technologique et l’évolution d’internet. Ce qui était étrange hier sera normal demain. 

Quand les gens ont commencé à extraire de l’or il y a plusieurs siècles, cela semblait ridicule pour certaines personnes, étant donné que l’or ne contient ni protéines, ni glucides, il ne se mange pas. Proposez à un chimpanzé le choix entre une banane et un lingot d’or, il optera à tous les coups pour la banane. Il est loin de se douter que la valeur d’un lingot d’or peut lui assurer de la nourriture à vie.

Les hommes ont ainsi créé un système de valeur et de convictions, qui permet à chacun d’échanger ses biens contre d’autres biens ou services. Avec le progrès technologique, un système décentralisé faisant fonctionner une monnaie entièrement numérique, n’est qu’une suite logique des événements. En effet, l’ensemble du système financier est en train de migrer vers un domaine numérique. Par exemple, qu’utilisez-vous pour vos paiements ? Des cartes de crédit ou de l’argent physique? Si vous êtes encore adepte du cash pour vos transactions quotidiennes, vous êtes une exception !

Le monde se numérise jour après jour, et le Bitcoin joue un rôle très intéressant à cet égard. Est-ce la première monnaie du monde réel ? Est-ce une version numérique de l’or ? Dans tous les cas, les mineurs sont une partie essentielle de ce système.


 

Nous vous conseillons également de lire les articles suivants pour une meilleure compréhension du Bitcoin et de sa technologie :

Nous vous invitons à poser vos questions en commentaires ! N’hésitez pas également à participer aux débats sur nos réseaux sociaux.